Lhacen Hamed Ben Bella né à Le Mans le 04 juillet, est un Artiste Chorégraphique Autodidacte...

 

Français d'origine Marocaine

Enfant, il va à l'école privée Catholique Saint Joseph Lorraine.

Ouvert à toutes les formes d'expressions chorégraphiques, il ne débute la danse conventionnelle qu'à l'âge de 16 ans, alors que la plupart des danseurs ont déjà plusieurs années de pratique derrière eux.

 

Papa d'une Chanteuse Lyrique et Professeure d'Histoire de l'Art et de Musique.

 

Il fait partie de la nouvelle génération émergente des artistes Français formés autour notamment de Dominique Boivin, Peter Goss, Redha, Mauricio Celedon. Adepte d'une danse relativement physique, animale et théâtrale, il collabore fréquemment avec de nombreux autres chorégraphes et enseignants.

 

Lhacen reçoit le premier prix Concours jeunes Chorégraphes de Pontoise . Il travaille avec des Cies Hip-hop, Jazz, Contemporaine. Son style reste marqué par cette époque, notamment en raison de ses capacités danse Théâtre.

 

Lhacen Hamed Ben Bella fait partie de la liste ministérielle pour des interventions en tant que Président de jury EAT et aux évaluations pédagogiques du diplôme d'État.

 

Formateur au Pont Supérieur de Nantes et à l'Institut National des Arts du Music- Hall Le Mans.

 

Par son ouverture à toutes les formes d'art scénique, le répertoire de Lhacen Hamed Ben Bella est fortement personnel, théâtral et éclectique.

Les créations de Lhacen sont presque toujours en relation avec l'exploration de l'identité qu'elle soit culturelle, religieuse, ethnique.

Une autre constante de Lhacen est l'humour, utilisé dans les mots, les gestes, et la musique.

LHACEN HAMED BEN BELLA

 

Toute expression de créativité au travers d'un art quel qu'il soit :

Danse, Peinture, Sculpture, Chant, Théâtre, Musique est un outil fantastique de communication.

J’ai l'intime conviction que danser aide à mieux vivre le quotidien, à s'affirmer dans la vie professionnelle, relationnelle et ainsi à trouver sa propre identité.

Cette recherche d'identité me permet justement de ne pas être identique et de prendre à bras-le-corps tout qui s'offre à moi pour l'enrichir.

De la danse, j'ai pris ses multiples visages,sans la juger en termes de danse "élitiste", "bourgeoise" ou "futile".

 C'est aussi dans cet état d'esprit que je suis attaché avec le même engagement à mes interprètes, que ce soit des enfants ou des danseurs professionnels.

J'aime les mettre en beauté...

 

Lhacen HAMED BEN BELLA

Site BELLA DANSE